Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Pour un retour à l’orthodoxie républicaine (Un plaidoyer en faveur de la réforme de la pratique politique au Sénégal en quinze points)

Posté par: Abd El Kader Niang| Dimanche 23 novembre, 2014 17:49  | Consulté 2836 fois  |  6 Réactions  |   

·        * Le vote du budget de la Présidence de la République à l’Assemblée Nationale et un contrôle de gestion du budget de la Présidence de la République de par la Cour des Comptes.

·        * La suppression définitive des fonds spéciaux affectés à la Présidence de la République, à la Primature et à la Présidence de l’Assemblée Nationale.

·         *La réduction du nombre de ministères et de secrétariats d’État et donc la diminution de la taille du gouvernement (12 Ministères et un Secrétaire d’État)

·         *Le plafonnement des salaires du Président, du Premier Ministre, des ministres, des députés, des DG et des PCA

·        * Les politiques et hauts-fonctionnaires occupant les appartements la République du Sénégal sur le territoire national comme à l’étranger devront payer le loyer, l’eau, l’électricité et le téléphone sans moratoire ni rabais.

·         *Les véhicules de fonction et les chauffeurs de l’administration ne serviront qu’à des fins strictement professionnelles. Autrement dit, les déplacements ayant trait à la vie de famille se feront par le moyen d’un véhicule particulier appartenant au ministre, député ou au DG selon le cas de figure et à ses propres frais. Les déplacements pour des motifs purement politiques se feront avec des véhicules du parc automobile du parti du ministre, député ou DG selon le cas de figure. La formation politique à laquelle ce dernier appartient s’assurera la charge de la facture d’essence et d’entretien.

·        * Les bons d’essence seront limités à la quantité strictement utile et nécessaire. Seul le personnel de l’administration, des services rattachés et des forces de défense et de sécurité y auront droit. Leur distribution et utilisation sera soumis au contrôle de la Cour des Compte et de l’IGE.

·        * L’Assemblée Nationale sera composée de 120 députés. Tout candidat aspirant à la députation devra avoir au minimum un Bac+4 ou à défaut avoir fait 12 ans de service militaire ou 15 ans de service public. Les candidats analphabètes en langues française sont inéligibles.

·        * Le siège de parlementaire ne revient pas au député mais au parti pour lequel il siège. C'est-à-dire en cas de transhumance le député perd son mandat.

·         *Le mandat de député sera incompatible avec toute autre fonction publique ou privée.

·        * La gestion des fonds alloués au questeur sera soumise à un contrôle budgétaire de la part d’une instance tripartite (Commission parlementaire, IGE et Cour des Comptes)

·        * Le principe de parité sera purement et simplement abrogé.

·         *Le nombre de partis politiques sera limité à quatre formations institutionnalisées et financées par le trésor public. Les dons privés et autres sponsorings au profit des partis seront formellement interdits.

·        * Le Conseil Économique Social et Environnemental sera dissous et supprimé de manière définitive.

·         *Un Sénat ou Conseil des collectivités locales est contingent et superflu, donc inutile et budgétivore.   

 

Abd El Kader Niang

Diplômé en Sciences Politiques option Relations Internationales 

 L'auteur  Abd El Kader Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (6)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Shan Djyt En Novembre, 2014 (13:08 PM) 0 FansN°:1
Une très belle initiative, c'est un pas vers un lendemain meilleur.
Bravo
Anonyme En Novembre, 2014 (11:18 AM)0 FansN°: 1814536
Oui mais si tu nous donnais les arguments pour le faire sur chaque point.

On peut en citer 10000 si on argumente pas.
Xeme En Novembre, 2014 (16:18 PM) 0 FansN°:2
Je ne partage pas 3 points.
- Si le président est dépourvu de fonds, son budget ne saurait être contrôlé. Parce qu'il y a une vérité sur les moyens occultes du président de la république que la presse d'abêtissement n'a pas laissé comprendre. Le président de la république doit avoir les moyens de corrompre. Oui, tel que vous l'avez lu. Les moyens de corrompre, par exemple, un général d'une armée adverse pour gagner une guerre que son pays ne saurait gagner. C'est un exmeple que j'ai choisi exprès pour ouvrir une fenêtre sur tout ce qui n'est pas dit, et qui ne devait jamais être dit en publique, si "Bouki" n'avait pas ramassé des allumettes.
On ne peut supprimer le sénat et exiger un niveau d'étude pour les députés. Une bonne frange de la population ne serait pas représentée.
La parité a pour rôle de compenser une injustice. Pour la supprimer il faudra la remplacer par quelque chose de pareil. Ce qui serait un non sens.
Atypico En Novembre, 2014 (20:59 PM) 0 FansN°:3
Ce serait en effet un premier pas vers la limitation de la gabegie du népotisme et de la corruption. Reste la séparation des pouvoirs entre exécutif, parlementaire, judiciaire. Et la cououre à faire entre étét et religion, politiciens et marabouts !
Nabi En Novembre, 2014 (08:46 AM) 0 FansN°:4
Les trois premières propositions prouvent que vous n'avez pas pratiqué la haute administration. elles ne sont pas réalistes.
L'IGE ne peut pas contrôler l'Assemblée Nationale. Seule la Cour des comptes a cette compétence.
Jules En Novembre, 2014 (09:02 AM) 0 FansN°:5
Bonjour Abdel Kader,
Je te souhaite une très longue vie et espère du fond du coeur que ton plaidoyer sera transmis à la présidence ou lu par le président lui-même. Je crois même que tu devrais faire en sorte de le faire passer par le biais de la fondation de Marième Faye, si tu penses que ce document pourrait être court-circuité.
On attendait que des gens avec des idées novatrices en matière de développement pour remettre de l'ordre dans notre pays et que le peuple Sénégalais puisse incarner d'autres valeurs qui ne sont pas basées que sur la triche, le vol, la corruption, les abus en tous genrespour des gens qui se disent en plus croyants. Merci infiniment pour ta contribution et pour l'amour que tu portes à ton pays. Ce document est un avant-goût de progrès dont les pays Africains ont besoin pour ne plus dépendre des autres et sortir d'eux-mêmes de la misère et de la pauvreté à travers des réformes en profondeur. Que le Bon Dieu te bénisse!
Jules

Ajouter un commentaire

 
 
Abd El Kader Niang
Blog crée le 13/12/2011 Visité 346232 fois 55 Articles 8215 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Pour une réintroduction du visa d\'entrée au Sénégal
Interview avec Nathalie Dia
Attention Sonko!
Réfexions dominicales
Une contribution citoyenne en quinze points au débat sur la réforme de la justice au Sénégal
Commentaires recents
Les plus populaires