Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Interview avec le Dr. Karamba Diaby, candidat à la députation fédérale allemande.

Posté par: Abd El Kader Niang| Lundi 16 septembre, 2013 21:14  | Consulté 1516 fois  |  0 Réactions  |   

Bonjour Mr Diaby et merci d’avoir bien voulu prendre part à cette interview avec la rédaction de Protubérances Magazine. 

Pouvez-vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis né au Sénégal et vis depuis 1985 en Allemagne. Après le bac j’ai eu une bourse pour venir étudier en ancienne RDA. Je suis chimiste et docteur en en géo-écologie depuis 1996.

Je travaille actuellement comme assistant technique au Ministère du travail et des affaires sociales de Sachsen-Anhalt.

Mr Diaby quelles sont les raisons qui vous ont poussé à faire la politique en Allemagne ? Pourquoi en Allemagne et pas au Sénégal?

Je vis en Allemagne depuis presque 30 ans. Je travaille ici et mes enfants grandissent dans ce pays (il faut dire que j´étais politiquement actif quand j´étais au Sénégal).

Le président des États-Unis d’Amérique est un noir, la ministre française de la justice est d’origine guyanaise, la ministre italienne de l’intégration est d’origine congolaise, pensez-vous réellement qu’un citoyen allemand d’origine africaine a la chance de devenir ministre ou député en Allemagne ?

Je pense que l’Allemagne s’est développée positivement dans le domaine de l’immigration pendant les dernières décennies. Il est vrai que les immigrés d’origine africaine ne sont pas assez présents dans les institutions politiques et administratives en comparaison aux autres communautés. Mais rien n’est impossible. C’est seulement une question de temps.

Vous êtes candidat à la députation fédérale pour le compte du district électoral 72 qui se trouve en Saxe-Anhalt, Land réputé être un bastion de l’extrême droite xénophobe, n’avez-vous pas l’impression que c’est un pari perdu d’avance ?

Non je ne pense pas. Il faut savoir que je suis conseiller municipal élu en 2009 par la population de Halle (qui a 230.000 habitants). Cela confirme la maturité de la population de Halle et montre concrètement son ouverture.

Qu’est-ce que cela représente pour vous que de vivre en Allemagne de l’est, étant donné que l’Allemagne de l’est est connue pour être le fief de l’extrême droite xénophobe? N’êtes-vous pas stigmatisé pour la couleur de votre peau ?

Tout d´abord il faut dire qu´il n´existe qu´une seule Allemagne. Il y a en plus beaucoup de préjugés contre les villes de l’est. Ces dernières ont eu vécu un développement très positif les dernières années.

En quoi consiste concrètement votre programme politique ? Si vous êtes élu, pensez-vous pouvoir faire quelque chose pour enrayer le phénomène néonazi en Saxe-Anhalt ?

Mon programme tourne autour des thèmes comme l’égalité des chances entre différentes couches de la société et surtout dans le domaine de l’éducation, la formation et le travail.

Je considère le phénomène de l’extrême droite et le racisme comme un problème qui existe partout en Europe et en Allemagne et la crise économique que connait l’Europe l´a amplifié. Il suffit de jeter un coup d´œil sur les scores des partis d´extrême droit en Europe ces dernières années. Ce problème est à prendre au sérieux.

Comment pensez-vous participer à l’amélioration de la représentation des noirs au niveau des médias, des manuels scolaires etc. en Allemagne plus particulièrement et en Europe en général ?

Le programme politique du SPD insiste sur la diversité et sur le thème de l’ouverture interculturelle des institutions de manière générale et celle des médias et la fonction publique en particulier. Je veux contribuer à ces débats dans le cadre de mon travail comme député au Bundestag au cas où je serais élu.

Que répondez-vous aux mauvaises langues qui affirment que vous êtes tout simplement un «noir de service» qui participe juste à faire de la « figuration » ?

Je ne suis pas confronté à une telle critique en Allemagne. Tous ceux qui me connaissent savent que je travaille depuis plus de 20 ans dans plusieurs réseaux locaux et nationaux entre autre comme président du Conseil Fédéral des Immigrés en Allemagne.

Ne ressentez-vous pas une gêne lorsqu’on vous interpelle comme étant un acteur politique noir et non pas comme un acteur politique tout court ?

Ce sont les journalistes et des gens à l’étranger qui ne me connaissent pas qui insistent sur cet aspect. Dans notre région les personnes ne s’intéressent pas à la couleur de ma peau mais surtout aux activités que je mène avec les résultats correspondants

Pensez-vous être un jour le numéro un de votre parti ?

Cela n’est pas mon but. Je lutte actuellement pour un mandat comme parlementaire au Bundestag.

Qu’est-ce que vous aimeriez dire à la communauté africaine qui vit en Allemagne et plus particulièrement aux Sénégalais établis en Allemagne ?

En cas d’élection je souhaiterais travailler avec toutes les institutions et les ONG en Afrique et en Allemagne. Les opportunités ne manquent pas.

Quels rapports avez-vous encore avec le Sénégal puisque vous vivez depuis presque 30 ans en Allemagne ?

Je me rends chaque deux ans au Sénégal pour rendre visite aux membres de ma famille qui vivent dans toutes les régions de Sénégal. Je compte continuer à organiser des voyages d’études pour des échanges entre l’Allemagne et le Sénégal.

Merci Mr Diaby d’avoir pris part à cette interview sur Protubérances Magazine.

 L'auteur  Abd El Kader Niang
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Abd El Kader Niang
Blog crée le 13/12/2011 Visité 343332 fois 55 Articles 8165 Commentaires 14 Abonnés

Posts recents
Pour une réintroduction du visa d\'entrée au Sénégal
Interview avec Nathalie Dia
Attention Sonko!
Réfexions dominicales
Une contribution citoyenne en quinze points au débat sur la réforme de la justice au Sénégal
Commentaires recents
Les plus populaires